Accueil

Rémy Poulakis - ténor

Nous suivre sur Facebook

© Festival musical de Saint Yrieix - Mentions légales - Conception graphique et réalisation : Deux points c'est tout et R. Garniche

en 1980, il commence sa formation musicale dès 1986 par laccordéon à lécole de son père Alain Poulakis. Ses études le mèneront successivement de lécole nationale de musique de St Etienne au conservatoire National de Lyon il obtient en 1998 la Médaille dor en accordéon de concert à lunanimité avec les félicitations du jury.

Depuis 1991, il étudie le piano à l’ENM du Puy en Velay, et en 1997, dans la classe de M. Soler au CNR de Lyon. Il obtient son Diplôme de fin détude dans cette discipline.

En 1998 son intérêt pour le chant le mène quelque temps dans la classe de Mme Nicolas.

Il chantera successivement les premiers rôles dans « Le dialogue des carmélites » de Poulenc puis dans « Traviata » de Verdi, « Cosi Fan tutte » de Mozart, dans «Rigoletto » de Verdi, spectacles montés par lassociation lyonnaise Almaviva. Dans « Madame Butterfly » de Puccini ou encore dans le « Carmen » et « Les pêcheurs de perles » de Bizet.

Il aura le rôle titre dans « Les contes d’Hoffmann » dOffenbach.

Sous la direction d’Eric Reynaud ou encore de Philippe Peatier, lors de concerts de Musique Sacrée, il interprétera de nombreux oratorios : la Messe opus 4 de Saint Saëns, la Messa di gloria de Puccini (enregistrée), le Miserere de Hasse, le Magnificat de Bach, la « Paukenmesse » de Haydn -filmés par TF1-

Suivront aussi le Stabat Mater et la Petite messe solennelle de Rossini et les Requiem de Mozart, de Saint Saëns et de Bruckner…

Récemment il a été interprété, au chant mais aussi à laccordéon, aux côtés de Mina Agossi dans « Porgy and Bess » sous la direction de Nicolas Bianco pour lOpéra de Lyon.

Trop amoureux de musique pour se consacrer uniquement au chant, à laccordéon ou encore au piano, il multiplie les projets et styles musicaux. Il est entre autres, accordéoniste et chanteur de l’Impérial Orphéon.

Il est aussi à la création dun bal calé, le « bal des cousins », ou de « Elouna » duo chansons italiennes et tango, il participe à « Amachao » Quartet de jazz, réalisations qui lui permettent dexploiter toutes les disciplines quil adore et au travers desquelles son merveilleux talent simpose, là aussi, de jour en jour …